Plateforme "nanobodies"

Les anticorps monoclonaux sont des outils majeurs dans de nombreux domaines incluant les approches protéomiques, le diagnostic ou la thérapie.
La particularité de la plateforme est de générer des anticorps à domaine unique (Nanobodies). Ces petits fragments (13 kDa) qui correspondent aux domaines variables des chaînes lourdes de certains anticorps de lamas sont caractérisés par d’étonnantes propriétés en termes de production, de stabilité et de reconnaissance d’épitopes enfouis, inaccessibles aux anticorps monoclonaux conventionnels. La plupart des nanobodies peuvent également être exprimés sous forme active en absence de ponts disulfures dans un environnement réducteur tel que le cytoplasme ou le noyau de cellules eucaryotes. Cette particularité leur permet d’être utilisés comme outil « intracellulaire » pour abolir de façon précise l’activité d’une protéine ou une interaction avec un partenaire sans influencer les interactions avec d’autres partenaires ne ciblant pas le même épitope.

Mission de la plateforme

La mission de la plateforme de sélection et de criblage d’anticorps à domaine unique est d’accompagner les équipes de recherche dans l’obtention de nanobodies d’intérêt :
La sélection et le criblage des nanobodies peuvent être réalisés sur protéines recombinantes, cellules transfectées, cellules de lignées intactes ou extrait cellulaire par la technologie du phage-display.
Les nanobodies peuvent être produits dans E. coli avec différentes étiquettes (c-Myc, 6-His), avec une cystéine C-terminale permettant la fixation de nanoparticules, ou encore être directement biotinylés in vivo. Les gènes codant pour ces nanobodies peuvent aussi être fusionnés à des gènes codant pour des protéines fluorescentes (GFP, mRFP1,…). Ces constructions peuvent ainsi être directement utilisées comme sonde sur cellules vivantes.


Service et accessibilité de la plate forme

Banques « homemade »

La plateforme dispose déjà d’une quinzaine de banques obtenues à partir d’animaux immunisés avec :

  • des protéines recombinantes
  • des thymocytes humains
  • des biopsies de divers cancers
  • des cellules spécifiquement transfectées avec un récepteur
  • des haptènes,
  • etc….

Banques « à façon »

Après sélection de projets, la plateforme assure l’immunisation des lamas et la construction des banques permettant l’expression à la surface de bactériophage des Nanobodies.

Elle accueille chercheurs, techniciens ou étudiants confirmés pour réaliser les différentes étapes (sélection, criblage…).

Équipement particulier

PCR à gradient, 3 PSM pour la sélection par phage display, 2 PSM pour la culture cellulaire, microincubateurs de microplaques (capacité de 15 microplaques), Tecan infinite M1000, Cytomètre (3 lasers, 8 couleurs), système de purification AKTA, fermenteur de 15 litres.

 

Contrats de recherche associés

  • ANRS « Développement de fragments d’anticorps simple chaine inhibiteurs ciblant les protéines structurales et enzymatiques du VIH-1 » (01/1/2008 – 30/10/2011)
  • ANR PNANO « Nanodiagnostic de Micrométastases ; NANOMIC » (22/02/2008 - 21/02/2011)
  • Ville de Marseille, Équipement (2009)
  • INSERM Transfert, Équipement (2009)
  • Large FP7 « Nanotechnological toolkits for multi-modal disease diagnostics and treatment monitoring ; NAMDIATREAM » - (01/07/2010 - 30/06/2014)
  • FUI OSEO « Sélection d’anticorps simple domaine dirigés contre les RTKs, GPCRs et canaux ioniques ; CELL2LEAD » (08/03/10 – 07/06/13)

 

Responsables et contacts : Dr Daniel Baty et Dr Patrick Chames

Site: bâtiment TPR2, Campus de Marseille-Luminy