La plateforme d’essai préclinique TrGET

TrGET est une plateforme d’essai préclinique, spécialisée dans la mise en œuvre et le développement de tests in vitro et in vivo permettant d’évaluer l’implication d’un gène cible dans la tumorigenèse ou l’activité biologique de composés anti-tumoraux à potentiel thérapeutique. Des efforts importants sont réalisés concernant les aspects de développement technologique (développement de tests, d’outils et des modèles cellulaires et animaux proposés).

Applications 

La plateforme offre une variété de tests flexibles et adaptables, reposant principalement sur la technologie de la bioluminescence.

In vitro (format 96 puits) :
  • prolifération/cytotoxicité
  • survie/apoptose
  • clonogénicité
  • migration
  • angiogénèse
In vivo (imagerie intravitale non invasive) :
  • volume tumoral
  • temps de progression ou de doublement
  • dissémination tumorale (sang, moelle, rate,…) et métastases
  • survie
  • prélèvements, préparation et conservation des tissus


Les données peuvent être traitées statistiquement, et des expériences complémentaires peuvent être proposées.

Équipements 

  • Robot Tecan Te-Mo 96 pointes
  • Luminomètre Centro LB 960 (Berthold) adapté à la lecture de plaques 96 puits, 2 injecteurs, système d’analyse Mikrowin 2000
  • Système LIMS (Laboratory Investigation and Management System) développé sous Oracle, lecture infrarouge de code barre, base de données de molécules « in silico », en partenariat avec la Société Modul-Bio
  • Système d’imagerie du petit animal (bioluminescence et biofluorescence, Photon Imager, BioSpace Lab), poste d’anesthésie gazeuse (TEM SEGA)
  • Accès à un laboratoire L2 de culture cellulaire
  • Accès à l’animalerie du CRCM.

Responsable et contact : Dr Yves Collette

Date de création : 2005

Site : IPC

Équipe (CRCM et autres) : 1 chercheur, 1 ingénieur et 2 techniciens

 Vers le haut

 Vers le haut

La plateforme de culture cellulaire

La Plateforme de Culture Cellulaire comprend quatre laboratoires permettant l’utilisation et la manipulation dans les meilleures conditions d’organismes appartenant à la classe 2 de risque biologique, ainsi qu’un laboratoire satellite qui héberge des appareillages utilisés en biologie cellulaire (unités d’électroporation, compteurs de cellules, lecteurs de plaques, microscope numérique à fluorescence, etc.).
Elle est divisée en zones affectées en fonction des exigences techniques et du risque biologique, qui sont accessibles selon une procédure de réservation en ligne.

 

Mission

La mission de la Plateforme est la mise à disposition pour le CRCM, les unités de recherche du TPR2, et leurs collaborateurs, d’installations et de services pour la culture de cellules eucaryotes, selon les plus hauts standards de qualité. Elle peut potentialiser les collaborations établies avec des structures de recherche universitaire ou avec des structures privées, tant au niveau national qu’international.

Services

  • Fourniture d’un espace de culture cellulaire entièrement contrôlé, et conforme aux Bonnes Pratiques de Culture Cellulaire
  • Formation à la culture cellulaire
  • Participation aux projets de recherche utilisant la culture cellulaire
  • Expertise technique
  • Veille technologique

 

Fonctionnement

L’organisation de la Plateforme est coordonnée par un ITA de l’U1068. Le Système de Management de la Qualité est conforme à la norme ISO9001. L’objectif est de parvenir à une amélioration continue du service aux utilisateurs afin de répondre à leurs attentes, en conformité avec les lois et règlementations.

Un Règlement Intérieur fixe les règles d’utilisation de la Plateforme (compétence des expérimentateurs, réservation d’appareils, entretien du matériel, gestion des déchets, etc.).

Le budget de fonctionnement est soumis à une Convention d’Utilisation.

 

Responsables et contacts : Juan Iovanna, Joël Tardivel et Laurence Borge

Site: bâtiment TPR2, Campus de Marseille-Luminy

 Vers le haut

L'animalerie

L’animalerie assure les services de base d’élevage des animaux des animaux sauvages ou génétiquement modifiés. Les animaux sont maintenus en zone protégées EOPS (exempts d’organismes pathogènes spécifiques). La plupart des souches de souris sont maintenues dans des cages individuelles ventilées et manipulées en condition stérile. Le personnel dédié assure une assistance technique qualifiée au génotypage et à l’injection de cellules ES.

Site IPC :

L’animalerie s’étale sur une surface de  300m2 répartis en 5 pièces : deux zones d’hébergement A2 avec une capacité de 1500 cages, une zone d’expérimentation avec une capacité de 600 cages, une zone transgenèse et un laboratoire équipé d’ un système de bioluminescence et de fluorescence intra-vitale (Photon Imager, BioSpace Lab) avec des capacités d’hébergement respectives de 200 cages. La zone d’expérimentation est dotée d’ un équipement de pointe permettant l’enregistrement de paramètres hématologiques. Des services d’imagerie in vivo sont disponibles par l’intermédiaire de la plateforme TrGET.
L’animalerie du CRCM fait partie d’un réseau d’animaleries commun à deux Instituts Fédératifs de Recherche : Cancer et Immunologie et l'Institut de Biologie de Développement de Marseille.


Responsables et contacts : Michel Aurrand-Lions, Patrick Gibier et Jacques Nunès

Date de création : 1993

Équipe (CRCM et autres) : 2 scientifiques, 4 techniciens

Site Luminy :

L’animalerie PSEA (Plateforme de Stabulation et d’Expérimentation Animale) du site Luminy s’étend sur 250 m2. La surface est répartie entre 4 zones d’hébergement/expérimentation A1+ (dont une spécifiquement utilisée pour les redérivations par hystérectomies aseptiques) et une zone d’hébergement/expérimentation A2. Ces zones peuvent contenir actuellement 700 et 244 cages respectivement, avec néanmoins la capacité d’augmenter les zones A1+ de 700 à 1200 cages. La surface comprend également une zone de stockage du matériel autoclavé destiné aux zones A1+ et une zone de stockage du matériel autoclavé destiné à la zone A2, une zone de circulation, ainsi qu’un laboratoire d’expérimentation de 30m2 équipé en adéquation avec les besoins techniques des utilisateurs (notamment un système de bioluminescence et de fluorescence intra-vitale avec le Photon Imager de BioSpaceLab). Cette animalerie est régie suivant un règlement interne rigoureux où les principales procédures d’hébergements et d’expérimentations animales sont prédéfinies. Elle est dirigée par un responsable technique/manager du personnel et un conseil scientifique/technique. En coordination avec les règlements en cours, un responsable pharmacie et un comité « bien-être » sont également impliqués dans le fonctionnement quotidien.
L’animalerie PSEA du site Luminy fait également partie d’un réseau d’animaleries commun à deux Instituts Fédératifs de Recherche : Cancer et Immunologie et l' Institut de Biologie de Développement de Marseille.

Responsable et contact : Richard Tomasini

Date de création : 2012

Équipe (CRCM et autres) : 1 scientifique, 2 techniciens

 Vers le haut

Le laboratoire de transgénèse

Le laboratoire de transgénèse est destiné à produire des souris génétiquement modifiées par mutagénèse insertionnelle ou par Recombinaison Homologue pour les différentes équipes du Centre. Il comporte un poste d’injection composé d’un microscope inversé Leïca couplé à 2 micromanipulateurs et 2 micropompes.

Il est également équipé d’une hotte à flux laminaire et d’un incubateur à CO2 pour la culture des cellules ES dans un contexte sans mycoplasme. Il propose également des espaces de travail avec 2 loupes binoculaires pour l’étude des souris mutantes. Le service de transgenèse assure la gestion des cellules ES et des fibroblastes primaires Néo-résistants et des différents milieux nécessaires.

Il offre aux utilisateurs une formation et/ou un encadrement pour la culture des cellules ES et la Recombinaison Homologue (construction de vecteurs, électroporation et sélection des cellules ES avec RH). Il propose des liens avec les différentes banques européennes et mondiales qui proposent des cellules ES génétiquement modifiées. Le service de transgenèse réalise les différentes étapes d’injection à partir des cellules ES fournies par les utilisateurs c’est-à-dire prélèvement des blastocystes, micro-injection des cellules ES et ré-implantation dans la mère porteuse. Il assure la gestion des animaux nécessaires aux injections (stérilisation des mâles, gestion des animaux fertiles, mises en accouplement) puis l’établissement des lignées issues au sein de l’animalerie.

 

Responsables et contacts : Sylvie Marchetto et Jean-Christophe Orsoni
Date de création : 2002
Site : CRCM

Équipe : 1 ingénieur, 1 technicien

 Vers le haut