Dynamique du Génome et Recombinaison

Les génomes sont des structures dynamiques qui évoluent par mutations ponctuelles mais aussi par réarrangements chromosomiques majeurs (GCRs, « Gross Chromosomal Rearrangements »).

Au niveau d’une population, cette dynamique participe à l’évolution de l’espèce, mais au niveau de l’individu, elle est responsable de l’étiologie de nombreuses maladies et notamment le cancer.

Les GCRs incluent les translocations de bras chromosomiques mais aussi des variations du nombre de copie de grands segments chromosomiques.Les GCRs se forment en partie lors de la réparation de cassures de l’ADN par recombinaison entre molécules homologues au cours de la mitose et de la méiose.

Nous étudions les échanges entre molécules d’ADN lors de la recombinaison et nous cherchons aussi à identifier de nouveaux facteurs pouvant influencer ce mécanisme. Pour cela, nous combinons des approches de génétique moléculaire et de génomique en utilisant la levure de boulanger Saccharomyces cerevisiae comme modèle d’étude.

Plus précisément, notre premier axe de recherche porte sur la régulation des évènements de recombinaison qui n’impliquent qu’une seule extrémité d’ADN car ces évènements sont connus pour générer des GCRs.

Notre second axe de recherche porte sur la régulation de la recombinaison au cours de la méiose et l’étude des échanges entre molécules d’ADN qui se produisent au cours de cette division cellulaire particulière mais essentielle à la reproduction sexuée.