Positions available

Offre Master 2 : Etudes des réseaux Syndecan/Tetraspanin dans le trafic membranaire et la signalisation cellulaire

Encadrant : Rania Ghossoub – Directrice du laboratoire : Pascale Zimmermann

La signalisation cellulaire est régulée par le confinement des récepteurs de signalisation dans des compartiments membranaires. Une meilleure caractérisation des mécanismes moléculaires qui régulent ces processus est essentielle à notre compréhension du vivant et serait porteuse de nouveaux espoirs en thérapeutique. Les Syndecans (SDCs) et les Tetraspanines (TSPNs) sont des protéines transmembranaires qui permettent de dicter la destination et la localisation de nombreux récepteurs de signalisation. Les SDCs interagissent directement avec les facteurs de croissance et molécules d’adhésion grâce à leurs chaines heparan sulfate. Les TSPNs forment une famille de 33 protéines qui sont connues pour coordonner des réseaux protéiques membranaires. Les TSPNs permettent ainsi de réguler le trafic et la signalisation de nombreuses molécules d’adhésion et récepteurs à facteur de croissance. Nous avons pu mettre en évidence une collaboration TSPNs-SDCs. Le projet a pour but de mieux comprendre comment les SDCs et les TSPNs communiquent pour réguler le trafic vésiculaire et donc l’activité des récepteurs associés. Répondre à ces questions permettra d’évaluer l’impact des réseaux SDCs/TSPNs sur la signalisation cellulaire et en biologie du cancer. Le candidat se familiarisera avec les expériences de clonage moléculaire, de culture cellulaire, d’étude de perte et de gain de fonction de protéine et de microscopie.

Offre de post-doctorat de 2 ans dans l'équipe d'ALI BADACHE

Ce poste de post-doctorat de deux ans participera à un projet multidisciplinaire porté par un consortium de quatre groupes de recherche financés par l'Agence nationale pour la recherche scientifique (projet SEPTIMORF, www.agence-nationale-recherche.fr/fr/anr-funded -projet /? tx_lwmsuivibilan_pi2% 5BCODE% 5D = ANR-17-CE13-0014). 

L'objectif principal du projet est d'étudier la capacité des septines à polymériser et à déterminer leur affinité et leur spécificité pour les membranes, les filaments d'actine et les microtubules, et ainsi déterminer la fonction des septines. Pour analyser le lien entre l'organisation et la fonction de la septine humaine et séparer la hiérarchie des interactions de septine avec d'autres éléments du cytosquelette, SEPTIMORF combine de manière unique des approches bottom-up utilisant des composants purifiés, avec des études fonctionnelles dans des cellules en division. Notre approche interdisciplinaire multi-échelle fournira une première compréhension globale de la façon dont les septines s'organisent fonctionnellement dans les cellules humaines, fournissant ainsi un aperçu du rôle des septines en situation physiologique et pathologique. Le post-doctorant travaillera plus spécifiquement sur l'interaction septin-microtubules pendant la division cellulaire.

 

Un doctorat dans le domaine de la biologie avec une expérience multi-échelle et un intérêt pour les modèles expérimentaux aux échelles moléculaire, cellulaire ou de l'organisme entier sont requis. Le candidat doit avoir une solide expérience en biologie moléculaire, en biochimie et en biologie cellulaire. L'intérêt et l'expertise dans diverses approches de microscopie / imagerie et des analyses quantitatives d'images constitueront un avantage. Le projet implique une forte collaboration entre notre groupe et le groupe d'investigateurs principaux du projet SEPTIMORF et des voyages vers d'autres institutions en France et aux Pays-Bas (partenaire du projet) sont à prévoir. Les candidats doivent avoir d'excellentes compétences en communication et en travail d'équipe.

Les candidats sont invités à envoyer un message à pascal.verdier-pinard@inserm.fr, avec pour objet "post-doctorat SEPTIMORF", CV, publications, lettre de motivation et le nom et l'adresse e-mail de trois scientifiques susceptibles de pouvoir fournir une référence. Date de début prévue le 1er septembre 2018.

2 postes de post doctorants disponibles dans le groupe de Palma Rocchi (cancer de la prostate) - équipe Birnbaum/Bertucci: oncologie prédictive)

Premier poste:

Un poste post doctorant/jeune chercheur est à pourvoir dans l’équipe Cancer de la Prostate au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) situé sur le campus de l’Institut Paoli Calmettes (IPC), avec un financement Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) de 24 mois en fonction de l’expérience du candidat. Le candidat pourra être prolongé et postuler au concours de chargé de recherche de l’Inserm et du CNRS.

Le candidat sélectionné mettra en œuvre des études d’analyses combinatoires de nanomédicaments combinant l’oligonucléotide antisens Hsp27 testés en phase clinique II (OGX-427, Apatorsen) avec des radionucléides afin d’améliorer l’effet anti-tumoral de la radiothérapie ciblant le PSMA dans les cancers de la prostate. Les études seront menées dans le laboratoire d’oncologie prédictive du CRCM, au département de biopathologie de l’IPC, et dans les laboratoires partenaires du centre européen d’imagerie CERIMED.

Les candidats devront être motivés, avoir une solide connaissance en chimie de synthèse des oligonucléotides et/ou nanoformulations

Le travail se fera dans le cadre d’un projet de valorisation de 3 brevets interdépendants portant sur le développement clinique d’une drogue pour le traitement des cancers de la prostate résistants à la castration. Le candidat sera responsable de la conception et de la réalisation des expériences dans le but d’établir une licence avec un laboratoire de l’industrie pharmaceutique. Le candidat encadrera les étudiants en master et en thèse qui travaillent sur le projet. Ce travail qui bénéficie d’un financement de 36 mois de l’Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) se fera en collaboration avec l’équipe de Chimie du Pr. Philippe Barthélémy (ChemBioMed, INSERM U869, Bordeaux).

 

Début de contrat prévu Avril 2018.

 

Prière d’envoyer un CV avec 3 références ainsi qu’une lettre de motivation avec un résumé de vos projets de recherche actuels et de vos centres d’intérêt scientifiques par email à palma.rocchi(at)inserm(dot)fr et david.taieb(at)ap-hm(dot)fr.

 _________________________________________________

Deuxième poste:


Un poste post doctorant/jeune chercheur est à pourvoir dans l’équipe Cancer de la Prostate au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) situé sur le campus de l’Institut Paoli Calmettes (IPC), avec un financement Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) de 24 mois en fonction de l’expérience du candidat. Le candidat pourra être prolongé et postuler au concours de chargé de recherche de l’Inserm et du CNRS.

Le candidat sélectionné mettra en œuvre des études d’analyse combinatoires de nanomédicaments combinant l’oligonucléotide antisens Hsp27 testés en phase clinique II (OGX-427, Apatorsen) avec des radionucléides afin d’améliorer l’effet anti-tumoral de la radiothérapie ciblant le PSMA dans les cancers de la prostate. Les études seront menées dans le laboratoire d’oncologie prédictive du CRCM, au département de biopathologie de l’IPC, et dans les laboratoires partenaires du centre européen d’imagerie CERIMED.

Les candidats devront être très motivés, avoir une solide connaissance de l’imagerie pré-clinique petit animal (SPECT/CT et PET/CT) et de la radiochimie.

Le travail se fera dans le cadre d’un projet de valorisation de 3 brevets interdépendants portant sur le développement clinique d’une drogue pour le traitement des cancers de la prostate résistants à la castration. Le candidat sera responsable de la conception et de la réalisation des expériences dans le but d’établir une licence avec un laboratoire de l’industrie pharmaceutique. Le candidat encadrera les étudiants en master et en thèse qui travaillent sur le projet. Ce travail qui bénéficie d’un financement de 36 mois de l’Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) se fera en collaboration avec l’équipe de Chimie du Pr. Philippe Barthélémy (ChemBioMed, INSERM U869, Bordeaux).

 

Début de contrat à partir du mois d’Avril 2018.

 

 

Prière d’envoyer un CV avec 3 références ainsi qu’une lettre de motivation avec un résumé de vos projets de recherche actuels et de vos centres d’intérêt scientifiques par email à palma.rocchi(at)inserm(dot)fr et david.taieb@ap-hm.fr.

 

Miscellaneous jobs

No open position

The CRCM is always searching for dedicated and motivated staff.

Do not hesitate to contact us.