Poste d’ingénieur en biologie cellulaire à Marseille

Dans le cadre d’un projet soutenu par l’Agence Nationale de la Recherche (ANR), un poste d’ingénieur (IR/IE) d’une durée de 12 mois est à pourvoir au sein de l’équipe « Migration des cellules tumorales » du Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM).

Le candidat titulaire d’un Doctorat, ou d’un Master avec une expérience démontrée, dans le domaine de la biologie, aura en charge l’analyse de la fonction d’une protéine associée aux microtubules dans la division cellulaire et l’organisation épithéliale. Pour cela, il sera fait appel à des techniques d’imagerie cellulaire : microscopie en temps réel - spinning disk- et microscopie confocale, mais aussi de biochimie et de biologie moléculaire.

Une bonne maitrise des techniques de microscopie est très souhaitable. La connaissance des logiciels d’analyse d’images serait bienvenue. Le candidat devra connaitre les techniques de base de laboratoire (culture cellulaire, transfection de cellules, immunomarquage, biochimie…).

Le candidat devra faire preuve d’organisation et d’autonomie dans son travail, tout en travaillant en coordination avec les autres membres de l’équipe et des plateformes technologiques.

Localisation:

Le Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) avec 19 équipes dédiées à la recherche, 15 plateaux techniques et près de 400 personnes est un site d’excellence dans le domaine de la recherche en cancérologie implanté au sein de l’Institut Paoli-Calmettes, centre régional de lutte contre le cancer.

Pour postuler :

Faire parvenir un CV ainsi qu’une lettre de motivation au Dr. Ali Badache

Date souhaitée de prise de fonction : 1er février 2019.

Ingénieur d’étude dans le groupe ‘’Cellules Souches Epitheliales et Cancer’’

Poste CDD de 18 mois à partir de Janvier 2019 : Ingénieur d’étude dans le groupe ‘’Cellules Souches Epitheliales et Cancer’’ au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (http://crcm.marseille.inserm.fr/equipesde-recherche/emmanuelle-charafe-jauffretet-christophe-ginestier/). Le/La candidat(e) sera impliqué(e) dans la culture et l’imagerie d’organoïdes de divers organes murins et humains. Une formation M2 Pro ou M2 avec une expertise en culture cellulaire et imagerie est recherchée (le/la candidat(e) ne doit pas avoir été formé(e) à l’université d'Aix Marseille AMU)

Contacter Géraldine Guasch

Offre de post-doctorat de 2 ans dans l'équipe d'ALI BADACHE

Ce poste de post-doctorat de deux ans participera à un projet multidisciplinaire porté par un consortium de quatre groupes de recherche financés par l'Agence nationale pour la recherche scientifique (projet SEPTIMORF, www.agence-nationale-recherche.fr/fr/anr-funded -projet /? tx_lwmsuivibilan_pi2% 5BCODE% 5D = ANR-17-CE13-0014). 

L'objectif principal du projet est d'étudier la capacité des septines à polymériser et à déterminer leur affinité et leur spécificité pour les membranes, les filaments d'actine et les microtubules, et ainsi déterminer la fonction des septines. Pour analyser le lien entre l'organisation et la fonction de la septine humaine et séparer la hiérarchie des interactions de septine avec d'autres éléments du cytosquelette, SEPTIMORF combine de manière unique des approches bottom-up utilisant des composants purifiés, avec des études fonctionnelles dans des cellules en division. Notre approche interdisciplinaire multi-échelle fournira une première compréhension globale de la façon dont les septines s'organisent fonctionnellement dans les cellules humaines, fournissant ainsi un aperçu du rôle des septines en situation physiologique et pathologique. Le post-doctorant travaillera plus spécifiquement sur l'interaction septin-microtubules pendant la division cellulaire.

 

Un doctorat dans le domaine de la biologie avec une expérience multi-échelle et un intérêt pour les modèles expérimentaux aux échelles moléculaire, cellulaire ou de l'organisme entier sont requis. Le candidat doit avoir une solide expérience en biologie moléculaire, en biochimie et en biologie cellulaire. L'intérêt et l'expertise dans diverses approches de microscopie / imagerie et des analyses quantitatives d'images constitueront un avantage. Le projet implique une forte collaboration entre notre groupe et le groupe d'investigateurs principaux du projet SEPTIMORF et des voyages vers d'autres institutions en France et aux Pays-Bas (partenaire du projet) sont à prévoir. Les candidats doivent avoir d'excellentes compétences en communication et en travail d'équipe.

Les candidats sont invités à envoyer un message à pascal.verdier-pinard@inserm.fr, avec pour objet "post-doctorat SEPTIMORF", CV, publications, lettre de motivation et le nom et l'adresse e-mail de trois scientifiques susceptibles de pouvoir fournir une référence. Date de début prévue le 1er septembre 2018.

Offres diverses

Pas d'offres dans cette catégorie

Le CRCM est toujours à la recherche et à l'écoute de personnes motivées et engagées.

N'hésitez pas à nous contacter.