2 postes de post doctorants disponibles dans le groupe de Palma Rocchi (cancer de la prostate) - équipe Birnbaum/Bertucci: oncologie prédictive)

Premier poste:

Un poste post doctorant/jeune chercheur est à pourvoir dans l’équipe Cancer de la Prostate au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) situé sur le campus de l’Institut Paoli Calmettes (IPC), avec un financement Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) de 24 mois en fonction de l’expérience du candidat. Le candidat pourra être prolongé et postuler au concours de chargé de recherche de l’Inserm et du CNRS.

Le candidat sélectionné mettra en œuvre des études d’analyses combinatoires de nanomédicaments combinant l’oligonucléotide antisens Hsp27 testés en phase clinique II (OGX-427, Apatorsen) avec des radionucléides afin d’améliorer l’effet anti-tumoral de la radiothérapie ciblant le PSMA dans les cancers de la prostate. Les études seront menées dans le laboratoire d’oncologie prédictive du CRCM, au département de biopathologie de l’IPC, et dans les laboratoires partenaires du centre européen d’imagerie CERIMED.

Les candidats devront être motivés, avoir une solide connaissance en chimie de synthèse des oligonucléotides et/ou nanoformulations

Le travail se fera dans le cadre d’un projet de valorisation de 3 brevets interdépendants portant sur le développement clinique d’une drogue pour le traitement des cancers de la prostate résistants à la castration. Le candidat sera responsable de la conception et de la réalisation des expériences dans le but d’établir une licence avec un laboratoire de l’industrie pharmaceutique. Le candidat encadrera les étudiants en master et en thèse qui travaillent sur le projet. Ce travail qui bénéficie d’un financement de 36 mois de l’Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) se fera en collaboration avec l’équipe de Chimie du Pr. Philippe Barthélémy (ChemBioMed, INSERM U869, Bordeaux).

 

Début de contrat prévu Avril 2018.

 

Prière d’envoyer un CV avec 3 références ainsi qu’une lettre de motivation avec un résumé de vos projets de recherche actuels et de vos centres d’intérêt scientifiques par email à palma.rocchi(at)inserm(dot)fr et david.taieb(at)ap-hm(dot)fr.

 _________________________________________________

Deuxième poste:


Un poste post doctorant/jeune chercheur est à pourvoir dans l’équipe Cancer de la Prostate au Centre de Recherche en Cancérologie de Marseille (CRCM) situé sur le campus de l’Institut Paoli Calmettes (IPC), avec un financement Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) de 24 mois en fonction de l’expérience du candidat. Le candidat pourra être prolongé et postuler au concours de chargé de recherche de l’Inserm et du CNRS.

Le candidat sélectionné mettra en œuvre des études d’analyse combinatoires de nanomédicaments combinant l’oligonucléotide antisens Hsp27 testés en phase clinique II (OGX-427, Apatorsen) avec des radionucléides afin d’améliorer l’effet anti-tumoral de la radiothérapie ciblant le PSMA dans les cancers de la prostate. Les études seront menées dans le laboratoire d’oncologie prédictive du CRCM, au département de biopathologie de l’IPC, et dans les laboratoires partenaires du centre européen d’imagerie CERIMED.

Les candidats devront être très motivés, avoir une solide connaissance de l’imagerie pré-clinique petit animal (SPECT/CT et PET/CT) et de la radiochimie.

Le travail se fera dans le cadre d’un projet de valorisation de 3 brevets interdépendants portant sur le développement clinique d’une drogue pour le traitement des cancers de la prostate résistants à la castration. Le candidat sera responsable de la conception et de la réalisation des expériences dans le but d’établir une licence avec un laboratoire de l’industrie pharmaceutique. Le candidat encadrera les étudiants en master et en thèse qui travaillent sur le projet. Ce travail qui bénéficie d’un financement de 36 mois de l’Initiative d’Excellence de l’Université de la Méditerranée (Amidex) se fera en collaboration avec l’équipe de Chimie du Pr. Philippe Barthélémy (ChemBioMed, INSERM U869, Bordeaux).

 

Début de contrat à partir du mois d’Avril 2018.

 

 

Prière d’envoyer un CV avec 3 références ainsi qu’une lettre de motivation avec un résumé de vos projets de recherche actuels et de vos centres d’intérêt scientifiques par email à palma.rocchi(at)inserm(dot)fr et david.taieb@ap-hm.fr.

 

Two post-doctoral openings in the Modesti team

We are looking for two experimentalists to join our projects funded by the French National Research Agency, the French National Cancer Institute and the Ligue contre le cancer. The research activities of the lab are centered on the study of DNA double-strand break (DSB) repair and on how these mechanisms are involved in genome integrity maintenance, cancer development and treatment.

The projects are focused on the study of the Non-Homologous End Joining (NHEJ) mechanism; the primary pathway used by human cells to repair DSBs, including DSBs induced by ionizing radiation used for cancer radiotherapy, and those induced during rearrangements of antigen and T-cell receptor genes in developing lymphocytes. Alternatively, we have projects focused on understanding Homologous Recombination mechanisms involving the ATP-dependent RAD51 and DMC1 recombinases and their associated modulators, as well as the RAD52 protein and the MRE11/RAD50/NBS1 complex.

To achieve quantitative understanding of the molecular mechanisms underlying DSB repair processes, our team combines various experimental approaches using biochemistry, molecular and cell biology, single-molecule micromanipulation (by optical tweezers), and single-molecule imaging in individual cells (by single-particle-tracking and super-resolution microscopy). In the lab, we have purified most of the human proteins involved in these DSB repair pathways (including Ku, XRCC4, XLF, LIG4, PAXX, DNA-PKcs, RAD51, DMC1, RAD52 and MRN).
Furthermore, we have developed in vitro bulk and single-molecule assays for our studies using fluorescently labeled proteins and we are also editing the genome of different cell lines using CRISPR/Cas9 for studies in living cells. The single-molecule instrumentation is fully operational and running. We, thus, expect the candidates to be in a privileged position in terms of scientific productivity and availability of resources and support in the different aspects of the projects.

Depending on the interests, the motivation, and the skills of the candidate, projects can be developed either in vitro (at bulk or single-molecule level) or in cells. Background in biophysics is desired for one of the positions.

Recent publications of the team include:
- Normanno et al., eLife 6: e22900 (2017)
- Brouwer et al., Cell Reports 18, 2845 (2017)
- Tadi et al., Cell Reports 17, 541 (2016)
- Brouwer et al., Nature 535, 566 (2016)
- Roy et al., Mol. Cell. Biol. 35, 3017 (2015)
- Candelli et al., PNAS 111, 15090 (2014)

Interested candidates with at least one first author publication in a reputable journal should contact Mauro Modesti providing a CV, a motivation letter, and atleast two recommendation letters written by persons in the position of assessing the research capabilities and skills of the candidate.

Postdoctoral Researcher in Computational Drug Design

PROJECT

This project aims at investigating machine-learning models able to identify drug-like molecules with previously unknown activity on a given cancer cell line. The most promising predictions will be experimentally validated by internal and external collaborators. The targets of the resulting phenotypic hits will be identified using existing molecular target prediction tools, including some developed in-house, to make an initial assessment of their efficacy and possible side-effects. A similar approach will be followed to identify synergetic drug combinations on a given cancer cell line. This project was funded by the competitive ANR Tremplin-ERC programme.

Further information (including how to apply): see PDF below

Master 2 Recherche "Oncologie" : Rôle de la synténine dans la progression de la leucémie

Responsable : Pascale Zimmermann – Encadrant : Raphael Leblanc

La Leucémie Myéloïde Aiguë (LAM) est liée à une prolifération anormale de blastes, des cellules hématopoïétiques devenues cancéreuses dans la moelle osseuse. Au sein de la niche leucémique, les cellules leucémiques et le micro-environnement interagissent de façon dynamique et bidirectionnelle afin de moduler la croissance et la survie de la LAM. Parmi les modes de communication intercellulaire, la sécrétion de nanovésicules, appelées exosomes, apparaît depuis quelques années comme un des acteurs majeurs de cette communication. Les exosomes permettent l’échange d’une information complexe entre les cellules qui influe grandement sur leur comportement. Bien que plusieurs études aient mis en évidence le rôle des exosomes dans la progression de la LAM, les mécanismes moléculaires associés restent peu connus. La synténine, une protéine intracellulaire découverte par notre laboratoire, contrôle la biologie d’une population d’exosomes. Elle est fortement exprimée au cours du développement précoce et ses niveaux protéiques sont anormalement élevés dans plusieurs types de cancers. Compte-tenu des évidences croissantes impliquant les exosomes dans la communication tumeur-micro-environnement, ce projet vise à clarifier le rôle méconnu de la synténine-tumorale dans la progression de la LAM, une maladie dans laquelle son rôle n'est ni étudié ni établi. La réalisation de ce projet permettra au candidat d’avoir un aperçu de l’expérimentation in vivo, mais surtout de se familiariser à différentes techniques in vitro de biologie moléculaire et cellulaire.

    Ingénieur en biologie cellulaire et moléculaire

    L’ingénieur en techniques biologiques choisira, adaptera et mettra en œuvre les techniques de biologie dans le cadre des projets scientifiques de l’équipe de recherche. Sa mission principale sera la gestion des modèles animaux de l’équipe. Ce travail de recherche s’effectuera dans l’équipe de recherche du Dr. Patrice Dubreuil.

     

    Envoyer, lettre de motivation, C.V. et références à Patrice Dubreuil

        Ingénieur en biologie cellulaire et moléculaire (Éq. Y. Collette)

        Conception et mise en œuvre des méthodes et technologies de biologie moléculaire, biochimie, et biologie cellulaire, associées aux projets de recherche de l’équipe de recherche des docteurs Yves COLLETTE et Xavier MORELLI. Cette équipe s’intéresse aux interactions protéiques en oncologie et à leur modulation par des petites molécules.

        Contact: Yves Collette

          Offres Master et PhD

          Rejoindre l'équipe « Recombinaison homologue, NHEJ et sauvegarde de l’intégrité génomique »

          Notre centre d'intérêt consiste à déchiffrer les interactions ADN/protéines au cœur des mécanismes de maintien de l'intégrité du génome, précisément au niveau moléculaire.

          Nous entendons répondre à des questions difficiles sur les systèmes biologiques, questions qu’on ne peut adresser qu'au travers d'approches pluridisciplinaires.

          Que votre expérience relève des sciences biologiques ou médicales, de la physique, des nanotechnologies, de l'ingénierie des matériaux ou de l'informatique, que vous soyez étudiant en master (M2), postdoc ou à la recherche d'un postdoc, CR (Chargé de Recherche) ou IR (Ingénieur de Recherche), votre créativité et vos idées nous intéressent.

          Nous postulons actuellement pour des financements sur cette activité mais nous sommes disposés à travailler à vos côtés à obtenir des bourses auprès de l'ARC, de l'EMBO, de l'HFSP, de la ligue contre le cancer, de la commission européenne ou de tout autre sponsor potentiel.

          Rejoindre l'équipe « Mécanismes moléculaires de la migration des cellules tumorales »

          Master 1 et 2 et thèses :

          Le laboratoire accueille des étudiants stagiaires en Master 1 et 2, dans le cadre de l’école doctorale des Sciences de la Vie et de la Santé d’Aix-Marseille Université. Les étudiants désirant poursuivre en thèse pourront postuler aux bourses de l’école doctorale.

          L’accueil en thèse peut également se faire directement au niveau de la thèse, sous réserve de présentation au concours de l’école doctorale, ou de l’obtention d’un autre type de financement.

          Les candidats à un stage post-doctoral sont incités à contacter le laboratoire au plus tôt, afin de permettre le montage d’un projet, à soumettre pour soutien financier par les organismes caritatifs. 

          Offres de PostDoc

          Two Funded Postdoctoral Positions in the team “Structure-Specific endonucleases and genome stability"

          Our laboratory focuses on understanding how structure-specific DNA endonucleases (SSEs) are controlled and how the SLX4 tumor suppressor contributes to genome stability in ways that rely or not on SSEs.

          Available projects will require extensive use of molecular biology techniques, cell culture work and will involve the development of cellular and biochemical functional assays.

          The successful candidates are expected to have obtained a Ph.D. in biology, biochemistry or related fields, published at least one first author publication in peer reviewed well established international journal and acquired training in the areas of DNA repair and/or cell-cycle control combined with solid experience in tissue culture and in cell biology and/or biochemistry.

          Funding is initially proposed for 12 months during which the candidate will be encouraged to apply for independent funding. Contingent upon job performance, we will offer an extension to the initial 12 months contract if no independent funding is obtained during the first year.

          Applicants should send a detailed CV, along with contact information of three references, to

          Rejoindre l'équipe "Signalisation, Hématopoïèse et Mécanismes de l’Oncogenèse"

          Nous sommes à la recherche de postdoctorants pour rejoindre et développer nos projets en cours. Notre équipe s’intéresse à la fonction de diverses protéine kinases et autres cibles thérapeutiques impliquées dans l’identité et la transformation cellulaire. A l’heure actuelle nos projets concernent des hémopathies, le mélanome, la signalisation intracellulaire, l’épigénétique, les inhibiteurs de kinase, et l’étude de modèles animaux originaux dérivés dans notre laboratoire.

          Notre équipe, composée de chercheurs statutaires, étudiants et ITA, apporte un soutien scientifique et matériel permettant au postdoctorant motivé de s’intégrer facilement et de développer sa recherche dans un environnement très favorable.

          Contactez-nous au plus tôt pour préparer le projet et l’accueil dans notre équipe.
          Patrice Dubreuil ou Paulo de Sepulveda

          Rejoindre l'équipe « Recombinaison homologue, NHEJ et sauvegarde de l’intégrité génomique »

          Notre centre d'intérêt consiste à déchiffrer les interactions ADN/protéines au cœur des mécanismes de maintien de l'intégrité du génome, précisément au niveau moléculaire.

          Nous entendons répondre à des questions difficiles sur les systèmes biologiques, questions qu’on ne peut adresser qu'au travers d'approches pluridisciplinaires.

          Que votre expérience relève des sciences biologiques ou médicales, de la physique, des nanotechnologies, de l'ingénierie des matériaux ou de l'informatique, que vous soyez étudiant en master (M2), postdoc ou à la recherche d'un postdoc, CR (Chargé de Recherche) ou IR (Ingénieur de Recherche), votre créativité et vos idées nous intéressent.

          Nous postulons actuellement pour des financements sur cette activité mais nous sommes disposés à travailler à vos côtés à obtenir des bourses auprès de l'ARC, de l'EMBO, de l'HFSP, de la ligue contre le cancer, de la commission européenne ou de tout autre sponsor potentiel.

          Offres diverses

          Pas d'offres dans cette catégorie

          Le CRCM est toujours à la recherche et à l'écoute de personnes motivées et engagées.

          N'hésitez pas à nous contacter.